__

Honoraires et remboursements

En  implantologie la plupart des actes ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale. Quelques complémentaires santé, conscientes de ces lacunes proposent des remboursements plus ou moins importants sur l’implant et sur la prothèse. Un devis sera systématiquement réalisé afin que vous connaissiez le reste à charge.

Pour la parodontologie, la sécurité sociale ne rembourse rien non plus. Exception faite pour les patients à faible revenus ou ayant des pathologies dont le lien avec la parodontite est établi (diabète, PAR etc) : une commission se réunit régulièrement afin d’étudier leurs dossiers et éventuellement allouer une aide (partielle voire totale). Les complémentaires santé quant à elles versent souvent un forfait annuel. Celui-ci ne couvre que partiellement le coût du traitement initial mais peut financer grandement  les maintenances annuelles. A vous de comparer les prestations des complémentaires…

Comment fonctionnent les remboursements d’honoraires.

1 – Les actes « conventionnés » : il s’agit des actes figurant dans la nomenclature de la Sécurité Sociale, de type soins dentaires courants, détartrage, carie… La Sécurité Sociale vous remboursera 70 % du tarif de convention, 80% pour les bénéficiaires de l’allocation supplémentaire du Fonds spécial vieillesse (F.S.V.) ou de l’Allocation de solidarité pour les personnes âgées (A.S.P.A.) et 90% pour les affiliés au régime social d’Alsace-Moselle. Si vous avez souscrit une assurance complémentaire (mutuelle), celle-ci viendra compléter les 30 % restants. Les  consultations initiales en parodontologie ou en implantologie rentrent dans ce cadre.

2 – Les honoraires libres : certains actes (e) font appel à des technologies ou des matériaux plus élaborés comme les prothèses sur implants par exemple. Ces honoraires seront pris en charge, pour tout ou partie, par la sécurité sociale et votre mutuelle santé en fonction du contrat que vous avez souscrit.

3 – Les actes dits « NPC » (Non Pris en Charge), comme la chirurgie parodontale, implants dentaires : Votre mutuelle pourra participer aux frais en fonction de votre contrat.

Pour plus de précisions vous pouvez consulter le site :
www.ameli.fr/accueil-de-la-ccam/index.php



Contactez-nous : 02 41 44 86 83



Nos conseils

  • Les actes impliquant un dépassement d’honoraires ou les actes « hors nomenclature », sont toujours précisés et expliqués dans le plan de traitement établi avec vous au Cabinet.
  • Ils font l’objet d’un devis détaillé que vous pourrez adresser à votre mutuelle afin qu’elle vous renseigne sur la quote-part de prise en charge.
  • Avant tout acte spécifique n’hésitez pas à contacter votre complémentaire santé.

Diplômé de la Faculté
dentaire de Nantes
Deux assistantes
dentaires à votre écoute
Un matériel à la pointe
de la technologie
Un suivi de votre
hygiène dentaire