__

Cabinet dentaire à Angers

Avant de me spécialiser en parodontologie et implantologie,  j’ai pratiqué pendant 20 ans la dentisterie en omnipratique (assurant aujourd’hui encore le suivi de mes anciens patients), c’est pourquoi j’ai acquis une vision globale du traitement. Je propose en complément de mon exercice, des soins moins spécifiques comme l’esthétique (composites stratifiés), la prévention carieuse (test salivaires, habitudes alimentaires etc) et bientôt le traitement des racines dentaires (l’endodontie) sur lesquelles des compétences spécifiques sont demandées (canaux difficiles à dévitaliser, bris d’instruments etc).

 



Contactez-nous : 02 41 44 86 83



PHILOSOPHIE de travail

Exigence professionnelle : c’est la base de tout, bien évidemment. Elle permet d’obtenir la satisfaction des patients, le plaisir personnel du travail bien fait et réduit le « service après-vente » (ce qui n’exclut pas le suivi) !

Respect des horaires : il constitue un prérequis qui se doit d’être réciproque. Pour tenir cet engagement, des rendez-vous d’urgence sont réservés chaque jour (mes assistantes s’occupant de leur répartition) pour ne pas nous faire déborder et nous nous y tenons ! Si malgré tout il nous arrivait d’être à la bourre de 10 mn, soyez indulgents : pensez qu’un jour ce retard sera peut-être un temps supplémentaire que l’on vous consacrera pour vous rendre service !

Transparence : les devis, plan de traitements, ententes financières et tout autre questionnement ne restent jamais sans réponses, ils font l’objet d’un entretien avec une assistante ou avec moi si la question concerne un point trop technique.

Respect de l’environnement : incontournable, nous essayons de réduire au maximum les petits rendez-vous, de bannir le plastique dès que possible, de travailler avec des collaborateurs locaux et de qualité qu’ils soient maitres artisans prothésistes (Laboratoire Proquin et Chauveau à Angers) ou fournisseur (APIDENT aux Ponts de Cé).

Respect mutuel : nous faisons de notre mieux dans un environnement anxiogène pour beaucoup de patients (donc pour les soignants aussi), dans un contexte d’absence ou de mauvais remboursement (par des organismes d’assurance maladie et des complémentaires santé sensés être contributeurs majoritaires) en l’occurence des soins parodontaux et des implants (malgré leurs bienfaits scientifiquement reconnus) et du manque de personnel médical. 

Un peu gris le tableau pour finir ? Obligeons-nous à être indulgents, à nous comprendre mutuellement et surtout à toujours garder notre bonne humeur ; cette philosophie est notre cap, notre fil conducteur journalier ; il nous engage réciproquement pour passer, osons le dire, de bons moments ensemble !


Diplômé de la Faculté
dentaire de Nantes
Deux assistantes
dentaires à votre écoute
Un matériel à la pointe
de la technologie
Un suivi de votre
hygiène dentaire